Entre novembre et février, nombreux sont celles et ceux qui voient leur moral fléchir. Ce phénomène, appelé blues hivernal, disparaît spontanément dès que les beaux jours reviennent.

" />

Côté Naturo

Halte au blues hivernal

Valérie Vidal

Entre novembre et février, nombreux sont celles et ceux qui voient leur moral fléchir. Ce phénomène, appelé blues hivernal, disparaît spontanément dès que les beaux jours reviennent.

Symptômes et causes

Le blues hivernal se manifeste par de légers symptômes : fatigue et manque d’énergie, humeur maussade, irritabilité, troubles du sommeil. Il s’agit plus d’une déprime que d’une véritable dépression, dont la principale cause est le manque d’exposition à la lumière. La lumière joue un rôle important dans la régulation de l’horloge biologique interne, via son action sur la sécrétion de certaines hormones (cortisol, mélatonine). Elle favorise aussi la synthèse de la sérotonine, un neurotransmetteur majeur, impliqué dans la régulation de l’humeur et des émotions.

Durant la période hivernale, nos rythmes de vie moderne sont rarement en accord avec des journées plus courtes et une luminosité moins intense, et ce décalage est nuisible à notre forme physique et psychique.

De nombreux autres facteurs sont susceptibles d’affecter notre équilibre nerveux et hormonal. Par exemple, la sécrétion de sérotonine est impactée par les déséquilibres de la flore intestinale, les subcarences micro-nutritionnelles, le stress de surmenage.

Comment s’en prémunir

Tout d’abord, cela va de soi, s’exposer à la lumière naturelle chaque fois que cela est possible : profiter de chaque journée ensoleillée pour sortir, placer son bureau de manière à recevoir la lumière extérieure, prendre ses repas à proximité d’une fenêtre, adopter la marche matinale…

Et pourquoi pas, échanger son réveille-matin contre une lampe simulateur d’aube programmée pour éclairer la chambre progressivement, dès l’heure voulue.

Et puis, accorder son rythme de vie à la saison : terminer les journées de travail plus tôt, allonger le temps de sommeil.

Pour les personnes les plus sensibles à la baisse de lumière en hiver, envisager des cures de lumière à la maison, appelée luminothérapie ou photothérapie. Cette technique consiste à s’exposer à une lumière artificielle le plus tôt possible après le réveil du matin, durant 30 minutes, à l’aide d’une lampe spécifique diffusant une lumière blanche de forte intensité, 10 000 lux (unité de mesure de l’éclairement).

Les produits de santé naturelle

Le pollen frais, pour une action revitalisante polyvalente : 1 à 3 cuillères à soupe par jour pour un adulte, au petit déjeuner. En cures de 3 à 6 semaines.

Pour les hyperactifs, surmenés, anxieux : un complexe de vitamines B et du magnésium.

Pour soutenir la résistance de l’organisme : la vitamine C, 100 à 400 mg par jour ; les bourgeons de cassis, 7 gouttes le matin en cures de 3 semaines ; l’éleuthérocoque, en gélules, 0,5 à 2 g par jour de poudre totale ou 300 à 600 mg d’extrait sec, durant 4 à 6 semaines.

La rhodiola, pour une action un peu plus spécifique contre la déprime légère : 100 mg à 200 mg d’extrait sec normalisé 2 fois par jour (matin et midi) de préférence le matin avant le petit déjeuner, en cures de 7 à 10 jours renouvelables.

Et, pour quasi tout le monde, de la vitamine D : 400 UI à 2 000 UI (10 à 50 µg) selon l’âge et l’état de santé.

 

_______________

Les informations contenues dans cette fiche sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux ou des conseils personnalisés. Certains produits cités peuvent présenter des contre-indications ou interagir avec des médicaments.

/img_fiches/126x172-copy-Valerie_Vidal.jpg
Valérie Vidal

Praticienne de santé naturopathe et praticienne en EFT clinique. Spécialiste en bionutrition, gestion du stress et santé globale.
Consultations à Toulouse, Gaillac (Tarn) et par Skype.

infos : www.valerievidal.fr

PUB

TOUTES LES FICHES COTÉ NATURO