Contrairement à la croyance générale, les brûlures d’estomac et les reflux acides résultent le plus souvent d’une faible concentration d’acide chlorhydrique dans l’estomac et non d’un niveau trop élevé.

" />

Côté Naturo

Brûlures d’estomac et reflux acides

Valérie Vidal

Contrairement à la croyance générale, les brûlures d’estomac et les reflux acides résultent le plus souvent d’une faible concentration d’acide chlorhydrique dans l’estomac et non d’un niveau trop élevé.

L’importance de l’acidité de l’estomac

Le suc gastrique, dont le principal composant est l’acide chlorhydrique (HCl), poursuit la digestion amorcée dans la bouche et déclenche la suite du processus digestif dans l’intestin grêle. En plus de son importance pour la digestion, l’acidité du suc gastrique empêche les bactéries présentes dans notre nourriture d’atteindre l’intestin et celles présentes dans l’intestin de remonter vers l’estomac et l’œsophage.

Causes et conséquences de l’hypochlorhydrie

Les principaux facteurs contribuant à la diminution de la sécrétion d’acide gastrique (hypochlorhydrie) sont le vieillissement, le stress chronique, l’alimentation, l’utilisation prolongée de certains médicaments comme les antihistaminiques et les IPP (inhibiteurs de la pompe à protons), une infection à Helicobacter pylori, l’hypothyroïdie, les opérations bariatriques.

En cas d’insuffisance d’acidité gastrique, tout le processus digestif est contrarié, en particulier la digestion des protéines. La fermentation des glucides mal digérés entraîne des ballonnements et des gaz. Ces gaz augmentent la pression intra-abdominale, ralentissent la vidange gastrique et favorisent le reflux d’acides vers l’œsophage.

Autre conséquence : l’absorption de calcium, du fer, des vitamines B9, B12, et du magnésium est diminuée. Lorsqu’un faible taux d’acidité gastrique perdure sur le long terme, cela favorise de nombreux symptômes et maladies inflammatoires chroniques.

Que faire ?

Tout d’abord, vérifiez la sécrétion correcte d’acide chlorhydrique par votre estomac. Il y a plusieurs façons de le faire, une des plus simples est le test au bicarbonate qui se pratique à la maison. Le matin à jeun, durant 5 jours consécutifs, diluez ¼ de cuillère à café dans un verre d’eau.  Buvez la préparation, démarrez un chronomètre et arrêtez-le à la première éructation. Il est normal d’avoir une éructation marquée dans les 2 premières minutes. Si le gaz remonte au-delà de 2 minutes, une hypochlorhydrie est probable, au-delà de 5 minutes, elle est quasi certaine.

Pour stimuler la production de sucs gastriques et améliorer les fonctions de l’ensemble du système digestif :

1. Pratiquez quelques respirations ventrales avant les repas.

2. Mastiquez longuement vos aliments.

3. Mettez en place une alimentation saine et individualisée.

4. Consommez des aliments ou boissons fermentés comme la choucroute crue, le kéfir, le kombucha, ainsi que des aliments riches en bétaïne (épinards, betterave, quinoa).

5. Ajoutez à chaque repas des épices et herbes qui stimulent la production de sucs gastriques et améliorent les fonctions de l’ensemble du système digestif comme le gingembre, la badiane, le basilic, la sarriette, le cumin, le fenouil, l’estragon, la menthe poivrée.

6. Évitez de consommer trop d’eau pendant les repas pour ne pas diluer le suc gastrique.

Les produits de santé naturelle

La réglisse, la mélisse, la guimauve, la camomille, le gingembre, l’aloe vera ont des vertus calmantes, anti-inflammatoires ou cicatrisantes au niveau de l’œsophage et l’estomac. On peut les compléter avec une ou des plantes amères, comme la gentiane, la chicorée, le pissenlit, pour stimuler la sécrétion des sucs et enzymes digestifs.

Exemple de protocole sur 3 semaines :

– gelée d’aloe vera : 20 ml, 2 fois par jour ;

– extrait fluide de gentiane + artichaut ou gentiane+ plantain : 5 ml, 15 à 30 minutes avant les repas.

Parfois, il est nécessaire d’adjoindre un complexe d’enzymes et de la bétaïne HCI (acidifiant naturel de l’estomac), à raison de 1 à 2 gélules avant les repas.

 

Les informations contenues dans cette fiche sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux ou des conseils personnalisés. Certains produits cités peuvent présenter des contre-indications ou interagir avec des médicaments.

/img_fiches/126x172-copy-Valerie_Vidal.jpg
Valérie Vidal

Praticienne de santé naturopathe et praticienne en EFT clinique. Spécialiste en bionutrition, gestion du stress et santé globale.
Consultations à Toulouse, Gaillac (Tarn) et par Skype.

infos : www.valerievidal.fr

PUB

TOUTES LES FICHES COTÉ NATURO