BILLET

LE CHANVRE DANS TOUS SES ETATS

Jean-Pierre Camo

FéVRIER 2017

276

Rarement plante aura trouvé autant d’applications dans autant de domaines. Cela tient-il à ses exceptionnelles propriétés ? Au fait que l’on s’y soit plus intéressé qu’à d’autres ? Que l’on dispose d’un long recul historique sur ses usages traditionnels ? Probablement un peu tout à la fois.

Sans le savoir, vous avez peut-être déjà acheté des graines de chanvre (chènevis) à donner aux oiseaux affamés en hiver (sous forme de boules), ou encore pour appâter la carpe lors de vos parties de pêche. Et depuis peu, ces petites graines ont fait leur apparition dans les magasins bio sous forme également d’huile, de farine ou de purée oléagineuse. Il paraît que leur rapport oméga-3/oméga-6 frise la perfection, sans parler de leur incomparable richesse en minéraux et protéines. Nul doute qu’elles se feront une place de plus en plus méritée dans nos assiettes dans les années à venir.

C’est avec ses tiges, aux fibres très résistantes, que l’on a confectionné les cordages des siècles durant. Le papier de chanvre, mis au point en Chine, fait son apparition au Moyen Age et règne aujourd’hui en maître sur les papiers à cigarette, les billets de banque et le papier bible. Même les textiles n’ont pas échappé à cette plante, bonne à (presque) tout faire !

Tout récemment, le chanvre a su se faire une place, encore modeste mais prometteuse, dans le bâtiment. Mélangée à de la chaux, son écorce concassée (chènevotte) devient béton de chanvre, un excellent matériau perspirant et isolant. Une fois cardées, ses fibres se déclinent en laine, aux propriétés isolantes et acoustiques, que l’on peut poser en rouleaux dans les combles.

La médecine, quant à elle, commence aussi à s’y intéresser : notre cerveau compte un grand nombre de récepteurs dits cannabinoïdes, doués donc d’une forte affinité avec certains des quelque 70 principes actifs du chanvre. D’où la capacité de cette plante à amplifier un ensemble de réactions biochimiques préexistantes, avec des actions notables sur l’anxiété, les douleurs, l’inflammation, les spasmes musculaires, l’hypertension, le sommeil, l’appétit… Elle allégerait aussi les effets secondaires des chimiothérapies. On soupçonne même des effets positifs sur le cancer. Attention : son grand intérêt médical ne doit pas justifier son usage dit récréatif, souvent un pansement pour soulager momentanément un mal-être ou un marqueur social chez les jeunes, non sans risques sur le psychisme, les réflexes ou plus encore. Un bébé de 15 mois n’est-il pas tombé dans le coma en avalant une boule de résine de cannabis ? C’était à Rennes, le jour de l’An.

Ses propriétés ne s’arrêtent pas là : cette plante rustique ne nécessite aucun herbicide et que peu d’entretien. De plus, ses racines drainent le sol et améliorent son état microbiologique. Devant leurs débouchés potentiels, immenses, nul doute que les métiers du chanvre, de la culture à la commercialisation en passant par la transformation, mériteraient plus d’attention de la part des pouvoirs publics. Car cette plante répond positivement à tous les critères qui vont bien : écologiques, locaux, renouvelables, durables…

Jean-Pierre CAMO

Directeur de la publication et romancier

La saga du vinland De Jean-Pierre Camo
La saga du vinlandDe Jean-Pierre Camo, éd. Alphée, 472 p., 2008.

Revivez l’incroyable découverte de l’Amérique vers l’an mil par de valeureux Vikings, personnages hauts en couleurs et souvent méjugés. Fruit de quatre années de recherche, ce roman s’est voulu aussi proche que possible des textes médiévaux tout en adoptant une langue plus moderne. Certainement la plus grande aventure maritime du Xe siècle, comme si vous y étiez…

Diffusé par Biocontact au prix de 23 euros port compris. INFOS ET COMMANDE